VIVRE AVEC !
 

 

 

 

 


Oui, je sais , in fine, c'est miss Parkinson qui gagnera,

 mais pour l'heure,

je revendique le droit de piloter,

de faire encore des folies,

et de croquer la Vie à belles dents.

( Sur la liste Coeruleus texte de Claude écrit le 11 novembre 2004)

 

 

 

 

 

  D'abord, les signes avant-coureurs:

Ce bras qui tremblait lorsque je me reposais

Avec un livre; cette salive qui humectait ma joue

La nuit; cette fatigabilité anormale....

 

  Je sentais bien qu'il se passait quelque chose d'anormal !

 

Puis, j'en ai parlé à mon généraliste:

"Je ne vois rien d'anormal mais pour vous rassurer

je vous envoie chez un neurologue": Bilan

Neurologique tout à fait normal.

 

  C'est peut-être moi qui ne suis pas normal !

 

Mais, sournoisement, les tremblements continuaient.

J'en ai parlé à un ami médecin dont le père

Avait la MP. "Ce n'est pas possible ce doit-être

Un tremblement essentiel. Va voir Untel

 

  Et reviens-nous vite avec le moral !

 

Mais l'amitié, comme l'amour aveugle.

Untel eut vite fait le diagnostic que refusait

L'ami. Une visite à un neurologue référent

Fut nécessaire pour le convaincre.

 

  Moi, je l'étais déjà mais j'avais le moral !

 

 

 

 

Puis ma compagne me délaissa et les nuits

Blanchirent. Le sol se déroba sous mes pieds

Cependant le physique n'était pas trop atteint et,

Après avoir connu et abandonné l'Antidépresseur

 

  Je décidai de retrouver le moral !

 

Il faut vivre avec... Tout y passa: marche,

Danse, escalade, voyages, trecks, spectacles,

Festivals....Et ce n'est pas terminé... Mais,

Car il y a un mais, une chose a disparu:

 

  L'envie de bricoler, produire un travail !

 

Le jardin est à l'abandon, les petits bricolages

S'accumulent; je range plus difficilement.

Les formalités deviennent des corvées:

Je ne me reconnais plus... Cependant,

 

   Je serai toujours prêt pour aller au bal !

 

Toujours, ce n'est pas certain, mais

Une chose est sûre: ma vie a changé:

J'ai décidé qu'elle était belle, qu'elle est

Belle, et qu'elle sera belle.

 

  Me trouvez vous anormal ? 

 

 

 

Peut-on appeler çà un poème?

En fait peu importe. Par contre ce qui est important, c'est que, à force d'y croire, j'ai déménagé, même si ce n'est pas tout à fait terminé, et surtout, j'ai recommencé à bricoler et à assumer ce qui advient. J'ai toujours plus que jamais le moral, je fais des tas de projets:

- Un trek dans le grand canyon du Colorado

- Un dans le désert du Kalahari

- Le chemin de saint Jacques; particulièrement la partie du PUY en Velay à Conques que j'aimerai faire au printemps et pourquoi pas avec des PcP (avis aux amateurs)

- Redémarrer un jardin

- plus tout un tas d'autres rêves dont je sais bien que beaucoup resteront à l'état de projets mais qui me donnent le moral et pourtant...

 

Pourtant je tremble d'avantage mais moralement çà ne me dérange pas ; par contre c'est fatigant. Je me suis rendu compte aussi que les médicaments n'agissaient guère sur le tremblement et j'en ai diminué les doses autant que je l'ai pu. Je vais lorsque j'en aurai fini avec les révisions fondamentales( dents, ouie, vue, vaccinations...) essayer de voir si l'acupuncture est efficace. Je vais aussi retrouver une chorale car l'expérience de l'année dernière m'a montré que la perte de la voix n'était pas inéluctable.

 

Retour accueil

Retour page « Parkinson »